2020 – 2025 : solidarité « là-bas » mais « ici » aussi !

Témoignage de Manon

Je m'appelle Manon Raynaud, j'ai 19 ans, je suis étudiante en première année d'Histoire de l'art et Anthropologie. 

Cela fait maintenant trois semaines que je suis rentrée de mon voyage au Togo, et le sourire de l’Afrique me manque déjà. Quand on arrive à la maison SOSVOL, on peut lire sur la table « Ici c’est la famille », c’est un très bon résumé de l’état d’esprit de cette association et des belles personnes qui nous ont accueillies. 

Nous avons mené une mission d’un mois dans les domaines de l’éducation et de l’environnement au village de Gapé-Wonougba. Nous avons été reçus avec beaucoup d’affection par les habitants du village et surtout par la famille du chef chez qui nous logions. Le chef ainsi que  SOSVOL, ouverts à toutes nos idées, nous ont permis de mener à bien notre projet en passant des moments mémorables avec les enfants du village et également avec le reste des habitants. 

C’est une expérience dont on revient la tête pleine d’idées, pleine de projets, pleine de rêves et les yeux remplis d’étoiles. Compte tenu de la crise économique et sociale que nous traversons en France aujourd’hui, nombreux sont ceux qui perdent foi en l’humanité, ou qui laissent leur flamme s’éteindre peu à peu. Une expérience comme celle-ci reconstruit, permet de rencontrer des gens généreux, accueillants, souriants, et humains avant tout. C’est un échange culturel, qui permet d’enrichir les gens que nous rencontrons et de s’enrichir soi-même.  

Merci à la Sos-vol pour le sérieux de votre organisation, et surtout pour ce sourire communicatif, pour la bonne humeur et l’ambiance qui nous ont animés durant ce mois de partage !

Manon

N'hésitez pas à partager cet article

LES AUTRES TÉMOIGNAGES

S'inscrire à notre Newsletter

* champs obligatoires
Copyright Humanité et Développement 2020
Site créé par PIKO PIKO
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram